100_3767

Bauges,Biologie,Faune,Montagne

Entre Pécloz et Armenaz : le paradis des Chamois en Bauges

24 Fév , 2015  

L’Université de Savoie offre à ses étudiants de troisième année de licence de biologie la chance d’être initiés aux méthodes de suivi de populations de chamois par le biais d’une sortie à la journée dans les Bauges (Pécloz et Armenaz) co-encadrée par l’ONCFS et le PNR des Bauges. C’est donc à partir du compte rendu de cette sortie que j’écris cet article d’où le style un peu plus rigoureux que d’habitude.

Le chamois

Avec le bouquetin et la marmotte, le chamois fait partie des mammifères emblématiques des Alpes. Cet ongulé peuple naturellement les massifs alpins et jurassiens avec une introduction dans les Vosges en 1956 et le Massif Central en 1978 (ONCFS 2014).

Sa hauteur au garrot de 75 à 80 cm  pour une longueur de 120 à 135 cm (ONCFS 2014). Ces cornes sont en crochet (contrairement à celles du mouflon) et fines (contrairement à celle du bouquetin). Le mâle est distinguable de la femelle grâce à son large poitrail et à une fermeture largement plus marquée de ces cornes (ONCFS 2014). On peut approximer l’âge d’un individu grâce à sa taille mais surtout grâce à la poussée de ces cornes notamment en comparant leur taille à celle de leurs oreilles.

Il est à noter qu’il existe plusieurs espèces de chamois : le Chamois des Alpes (Rupicapra rupicapra L.), l’Isard (R. pyrenaïca pyrenaïca Bonaparte., peuplant les Pyrénées) et le Chamois de Chartreuse (R. rupicapra cartusiana Cabrera,) (ONCFS 2014).

Evolution des effectifs

D’après les travaux de Couturier, en 1938 les effectifs des chamois seraient limités ceci du à une forte activité pastorale. Malgré une augmentation qualifiée par l’auteur de « prodigieuse » pendant la seconde guerre mondiale le nombre de chamois diminua grandement pendant l’entre deux guerres. Depuis les effectifs ainsi que les zones colonisées ont grandement augmentés malgré un ralentissement entre 2005 et 2010 (Corti 2011). Néanmoins d’après le tableau de chasse 2012-2013 de l’Office National de la Chasse et de Faune Sauvage la population de chamois aurait plus que doublé sur 20 ans (Réseau Ongulés Sauvages et al. 2013.).

Rôle de l’ONCFS

L’ONCFS ayant pour but de gérer la faune sauvage en France, a pour mission d’encadrer la pratique de la chasse et de réaliser un suivi scientifique sur la faune (ONCFS 2012). C’est dans cette optique que fut mise en place la Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage des Bauges recouvrant aujourd’hui 5 205 ha. Cette réserve, inscrite aujourd’hui dans le Parc Naturel Régional des Bauges (devenu depuis un Géopark), avait pour but initial de contribuer au développement des populations locales de chamois afin qu’elles servent de source pour des repeuplements sur d’autres secteurs. Depuis cette structure accueille  une antenne recherche sur la dynamique des populations des ongulés sauvages et leurs impacts sur la dynamique des communautés végétales et sur le fonctionnement des écosystèmes (ONCFS 2010).

C’est dans ce cadre que sont organisés chaque année des suivis par des agents de l’ONCFS, du Parc, des agents de l’Office National des Forêts et des chasseurs ainsi que des particuliers.

Références :

Corti R. 2011. Le Chamois des Alpes in Inventaire des populations françaises d’ongulés de montagne. Mise à jour 2011. Réseau Ongulés Sauvages, ONCFS. Gerstheim. p:4-16.

Dubray D. 2008. L’indice d’abondance pédestre « IPS » : un indicateur fiable pour le suivi des populations de chamois et d’isards. Supplément Faune Sauvage 280:1-8.

ONCFS. 2010. Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage, Les Bauges. [html pages]. http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/pdf/fichebaugesv1web.pdf.

ONCFS. 2012. Connaître l’Office. [html pages]. http://www.oncfs.gouv.fr/Connaitre-l-Office-ru17.

ONCFS. 2014. Le Chamois et l’Isard. [html pages]. http://www.oncfs.gouv.fr/Connaitre-les-especes-ru73/Le-Chamois-et-lIsard-ar643#sommaire.

Réseau Ongulés Sauvages, Office Nationale des Forêts, Fédération National des Chasseurs de France & Fédération Départementale de Chasse. 2013. Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2012–2013. Supplément Faune Sauvage 301:1-8.

, ,


Comments are closed.